Xavier Niel défend la 5G face aux écologistes

TECHNOLOGIE Le PDG de Free assure que la 5G n’est dangereuse ni pour la santé, ni pour l’environnement. Les écologistes demandent quant à eux un moratoire sur la question

Le débat sur le déploiement de la 5G continue. Alors qu’à peine réélu à Grenoble le maire écologiste Eric Piolle a rappelé qu’il demande depuis mars un moratoire sur la question, c’est au tour de Xavier Niel de monter au créneau. Mais c’est cette fois pour défendre cette technologie.

« L’attractivité de la France » en jeu

Le 8 juillet sur l’antenne de France Info, le PDG de Free s’est dit inquiet pour « l’attractivité de la France » si le pays décidait de renoncer à la 5G. Selon lui, les arguments des écologistes, qui avancent des risques sur la santé et sur l’environnement, ne sont pas recevables. « La 5G sera déployée en France dans des fréquences qui sont utilisées depuis très longtemps, depuis toujours, sans avoir de problème ou d’impact sur la santé », estime Xavier Niel. Surtout, « l’empreinte écologique est meilleure avec la 5G qu’avec les autres technologies passées », assure-t-il.

Pour ce chef d’entreprise, ce n’est en fait pas aux opérateurs de renoncer à une nouvelle technologie mais aux consommateurs d’apprendre à s’autoréguler. « Ce n’est pas la 5G qui fait augmenter le trafic, c’est notre utilisation des réseaux mobiles qui fait augmenter la consommation de ces réseaux », conclut-il.

« Est-ce que c’est utile ? »

Il n’est pas certain que ces propos réussissent à convaincre les opposants au projet. La veille Delphine Batho, députée EDS (Ecologie, Démocratie, Solidarité), a elle aussi réclamé un moratoire sur la question. Outre son impact sur la santé, qui reste selon elle « une interrogation », l’ancienne ministre socialiste de l’Ecologie a déploré sur France 2 qu’il n’y ait eu « aucun débat démocratique sur la 5G ».

Selon elle, le vrai problème est que cette technologie « va augmenter la consommation d’électricité et induire le fait qu’on va mettre à la poubelle des milliers de terminaux, smartphones… Est-ce que c’est utile ? Est-ce que c’est la priorité d’accélérer encore ce type de consommation », s’est-elle demandé.

L’Arcep, le régulateur des télécoms, a fixé à septembre les enchères pour l’attribution des nouvelles fréquences 5G. Les premières offres commerciales pourraient être disponibles en France avant la fin de l’année.

https://www.20minutes.fr/high-tech/2817567-20200708-xavier-niel-defend-5g-face-ecologistes

Laisser un commentaire