UE : bientôt des batteries de smartphone remplaçables ?

Technologie : Dans le cadre de son projet de réduction des déchets électroniques à l’échelle européenne, l’UE veut mettre en place de nouvelles règles pour obliger les fabricants de smartphones à faciliter le remplacement de batteries usées par les utilisateurs eux-mêmes.

La Commission européenne travaille sur une proposition visant à obliger les vendeurs de smartphones à utiliser des batteries facilement remplaçables dans leurs appareils.

Le site d’information néerlandais Het Financieele Dagblad, qui a obtenu une copie des plans, indique que les fonctionnaires de l’UE prévoient de soumettre officiellement leur proposition à des discussions publiques le mois prochain, en mars 2020.

L’objectif de la proposition est de réduire les déchets électroniques dans toute l’UE en permettant aux utilisateurs de remplacer les batteries usées ou défectueuses de leur téléphone.

Les fabricants verrouillent leurs appareils

Actuellement, la plupart des fabricants de téléphones utilisent des boîtiers fermés qui empêchent les utilisateurs de remplacer les batteries, sous faute d’annuler leur garantie, ou qui nécessitent en tout cas des outils spéciaux pour ouvrir l’appareil.

De plus, certains fabricants ne proposent pas de batterie en pièce détachée au grand public, et les remplacements de batteries ne peuvent se faire que dans certains magasins approuvés. Cette pratique a eu pour conséquence une augmentation des déchets électroniques, les fabricants de téléphone poussant les utilisateurs à remplacer complètement leur appareil plutôt que la batterie défectueuse.

Cela n’a pas toujours été ainsi, et il y a près de dix ans, il était facile pour un utilisateur de se procurer une batterie et de la remplacer tout seul, sans craindre de perdre sa garantie et sans devoir utiliser des connaissances techniques ou des outils particuliers. Les choses ont changé ces dernières années, alors que les fabricants ont réalisé qu’ils pouvaient facilement accélérer le cycle de remplacement d’un produit (et donc les profits) simplement en bloquant l’accès aux pièces défectueuses, et notamment la batterie, le composant qui s’use le plus vite généralement.

Une proposition qui s’inscrit dans un projet écologique plus global

Reste à voir comment l’UE va mettre en place ses nouvelles règles sur le remplacement des batteries. La première possibilité, même si la proposition n’ira probablement pas dans ce sens, serait d’imposer un format de batterie universel. Mais ce n’est pas possible techniquement, car la plupart des batteries sont adaptées à un téléphone spécifique, avec des restrictions de taille, une connectique particulière, et certaines technologies labellisées.

Le mois dernier, l’UE avait commencé à travailler sur la législation qui souhaite imposer aux fabricants de téléphone de fournir un chargeur universel pour tous les téléphones.

Ces deux propositions s’inscrivent dans le projet de l’UE de réduire à grande échelle les déchets électroniques en encourageant de meilleures conceptions techniques, le recyclage de matières premières et la prolongation de la durée de vie des appareils.

source:https://www.zdnet.fr/actualites/ue-bientot-des-batteries-de-smartphone-remplacables-39899803.htm

Laisser un commentaire