Telepath: Un nouveau réseau social qui veut être utilisé avec modération

RESEAUX SOCIAUX Le nouveau réseau social mise sur une modération poussée pour développer un espace d’échange agréable à tous

Ce n’est pas un secret, Internet procure un sentiment d’impunité aux internautes qui pensent pouvoir agir comme bon leur semble. Ce sentiment les pousse à poster des commentaires déplacés, injurieux, voire odieux sur les réseaux sociaux. Et bien que des outils soient mis en place sur FacebookTwitterInstagram ou autre pour lutter contre ce type de commentaires, la modération est rarement à la hauteur. C’est sur base de cette constatation qu’un nouveau réseau social est né : Telepath.

La particularité de Telepath – disponible en version bêta privée – est sa modération poussée et constructive, l’objectif étant d’offrir un endroit d’échanges agréable à tous. À l’origine de Telepath, on trouve Richard Henry et Marc Bodnick qui connaissent assez bien les réseaux sociaux et la modération puisqu’ils ont travaillé au sein de la communauté de questions-réponses Quora.

Concrètement, Telepath est à la croisée entre Twitter et Reddit. Le réseau social propose ainsi à ses utilisateurs de participer à des conversations concernant des sujets précis. Les réponses aux différents sujets s’affichent dans un flux de défilement central, à la manière de Twitter, le tout dans le respect de l’autre. Et des modérateurs sont là pour y veiller.*

Tout d’abord, pour rejoindre le réseau social, les utilisateurs doivent utiliser leur vrai nom et renseigner leur vrai numéro de téléphone. Une contrainte qui permet de réduire le sentiment d’impunité que l’on peut avoir sur la toile et donc, d’éviter les « trolls » anonymes.

Ensuite, Telepath propose une charte de comportements à suivre. Par exemple, les utilisateurs doivent s’adapter au sujet et au ton des conversations, des « Réseaux ». Il n’est pas autorisé de bombarder un Réseau avec des commentaires pro-quelque chose alors que la conversation est clairement contre cela et vice-versa. Là encore, le réseau social souhaite éviter les trolls et autres clashs.

Enfin, Telepath indique qu’en cas de conversations animées où chacun veut avoir le dernier mot quitte à harceler son interlocuteur, la plateforme peut décider de verrouiller le flux du Réseau pour mettre un terme à la conversation.

Des directives qui peuvent paraitre un poil autoritaires, mais qui ont pour objectif d’éviter les comportements néfastes que l’on peut retrouver sur d’autres réseaux sociaux. En parallèle de ces règles, Telepath se veut également bienveillant et indique ainsi qu’il faut : « être gentil. Ne soyez pas méchant. N’attaquez pas les gens et n’insultez pas ce qu’ils publient. Supposons que les autres aient de bonnes intentions. Si une personne raisonnable pense que vous êtes un connard, ce n’est pas normal. »

Une modération interne

Telepath se distingue également des autres réseaux sociaux par son choix d’assurer la modération en interne, alors que les autres sous-traitent cela. Par ailleurs, toute la gestion de la plateforme sera faite par des êtres humains, des salariés de l’entreprise, ce qui offrira une dimension plus humaine et nuancée à Telepath. C’est donc une tout autre expérience en ligne que veut offrir ce nouveau réseau social qui n’est pour l’instant disponible qu’en version bêta privée.

Les fondateurs du réseau social souhaitent atteindre une base d’utilisateurs de 4.000 personnes au cours des prochaines semaines, avant de lancer plus concrètement Telepath. Des modérateurs seront recrutés au fur et à mesure de l’ampleur que prendra le réseau social.

Si la modération stricte va certainement rebuter quelques internautes attachés à avoir le dernier mot, d’autres pourraient y trouver une alternative aux réseaux sociaux souvent gangrenés par la méchanceté, les trolls et autres comportements incivils. Reste à voir si la plateforme sera viable sur le long terme.

source: https://www.20minutes.fr/high-tech/2873195-20200929-telepath-un-nouveau-reseau-social-pour-concurrencer-facebook-et-twitter

Laisser un commentaire