Samsung Galaxy Z Flip 3, Motorola Razr, Xiaomi Mi Mix Fold… Le smartphone pliable n’attend plus qu’Apple et Google

SMARTPHONE Si Samsung voit clairement l’avenir de la téléphonie du côté du smartphone pliable, qu’en est-il des autres constructeurs ?

  • Samsung lance en fanfare deux nouveaux smartphones pliables, les Galaxy Z Fold 3 et Z Flip 3, pariant très fort sur les écrans OLED souples.
  • « A terme, tous les smartphones seront pliables », a confié le vice-président mobilité chez Samsung France dans une interview à « 20 Minutes ».
  • Si Motorola ou Xiaomi sont déjà dans la course, on attend encore Apple et Google pour dynamiser ce marché encore naissant.

Samsung se plie en quatre pour imposer ses smartphones qui se plient en deux. « A terme, tous les smartphones seront pliables​ », confie le vice-président mobilité chez Samsung France dans une interview à 20 Minutes. Apparus en 2019 avec le Galaxy Fold, ces mobiles qui intègrent un écran OLED pliable incarneraient l’avenir de la téléphonie selon le constructeur coréen. Lequel publie une étude Opinion Way selon laquelle 47 % des 25-34 ans envisageraient l’achat d’un smartphone de la gamme Galaxy Z lors du renouvellement de leur smartphone.

Méthode Coué ? De quoi encourager Samsung dans sa stratégie, notamment avec le Galaxy Z Flip 3 qui vient d’être lancé à 500 euros de moins que son prédécesseur (soit 1.059 euros) et pour lequel Samsung vient d’annoncer des possibilités de personnalisation infinies avec des façades colorées interchangeables. Effet « waouh » assuré, même si la révolution du pliable prendra sans doute un peu de temps.

«Une vision d’avenir, mais pas un avenir proche»

Pour Kevin Hiot du site Les Numériques, « si le pliable peut être une vision d’avenir, ce n’est pas celle d’un avenir proche ». Reste un constat, selon l’expert en téléphonie : « face au Galaxy Z Fold qui, à 2.000 euros, est vraiment une vitrine technologique, le Galaxy Z Flip 3, presque deux fois moins cher, devient une porte une d’entrée dans l’univers du pliable ». Une belle ouverture, oui, même s’il manque au Flip 3 de meilleures dispositions en photo, une autonomie décente, et des performances plus optimisées.

En attendant, voici un tour d’horizon des smartphones à écran souples qui nous font déjà de l’œil…

Le plus iconique : Motorola Razr

Lancé en 2019, ce smartphone à clapet de 6,2 pouces reprend les codes de son illustre aîné des années 2000.

Tenant dans la poche avec son petit format (72 x 172 x 6,9 mm replié), il reste assez léger (205 grammes). Et on apprécie son petit écran en façade (2,7’’, soit 6,85 cm) pour accéder à ses notifications sans avoir à déplier le produit ou, mieux, pour cadrer parfaitement ses selfies. Mais lui aussi soufre d’une batterie trop étriquée (2.510 mAh). Lancé à 1.699 euros, on le trouve désormais presque à moitié prix. A partir de 849 euros.

Le plus accessible : Galaxy Z Flip 3

Ludique, mais pratique. Ce smartphone à clapet fait craquer par son look avec, désormais, d’infinies possibilités de personnalisation.

Puissant avec le processeur Snapdragon 888 embarqué, il tire astucieusement parti de son Flex Mode pour regarder des vidéos en étant posé et légèrement plié sur un coin de table, mais dans cette position, la taille de l’affichage de son écran Full HD + reste contrainte. On apprécie son petit écran extérieur de 1,9 pouce pour les notifications. Passe-partout en photo (de nombreux smartphones font mieux), il soufre d’une autonomie limitée à une petite journée d’utilisation. A partir de 1059 euros.

Le plus attendu : Xiaomi Mi Mix Fold

Disponible en Asie, mais pas encore annoncé en Europe, le Mi Mix Fold se veut la vitrine technologique de Xiaomi avec son écran pliable de 8,01 pouces.

L’appareil impressionne également avec ses prétentions photo et son capteur principal de 108 mégapixels, mais aussi son système de recharge rapide de 67 watts. Ce modèle (ou une version ultérieure) pourrait aussi donner le tempo en matière de prix pour les smartphones pliables haut de gamme : actuellement, il est vendu à partir de l’équivalent de 1295 euros environ.

On attend encore Apple et Google

Alors que les concurrents de Samsung comme Oppo, TCL, ou Xiaomi on l’a vu, sont sur les rangs du pliable, c’est la marque à la pomme qui pourrait bien faire basculer le marché. « Quand Apple aura son concept de prêt, les coûts technologiques auront baissé et le marché du smartphone pliable connaîtra un second souffle », selon Kevin Hiot.

Pour le cabinet d’analystes Omdia, Apple pourrait se lancer en 2023. Google qui, lui aussi, ambitionnerait d’investir le marché du smartphone pliable, pourrait devancer la pomme avec son Pixel Fold, dont la dalle sortirait tout droit… des usines Samsung !

source : https://www.20minutes.fr/high-tech/3157047-20211110-samsung-galaxy-z-flip-3-motorola-razr-xiaomi-mi-mix-fold-smartphone-pliable-attend-plus-apple-google

Laisser un commentaire