RDC : la FEC organise un « Forum Challenge Entreprise » pour pousser les jeunes à l’entrepreneuriat !

RDC : la FEC organise un « Forum Challenge Entreprise » pour pousser les jeunes à l’entrepreneuriat !

Avec une population de plus de 80 millions d’habitants, la RDC compte à peine 10 mille entreprises dont la majorité évolue dans le secteur informel. C’est ainsi qu’elle est qualifiée de « désert entrepreneurial ». Pour promouvoir le peu d’entreprises qui existent et encourager les jeunes à en créer, la Fédération des Entreprises du Congo organise du 11 au 12 mars 2020 à Kempiski Hôtel le Forum Challenge Entreprise.

Cette rencontre organisée en collaboration avec le ministère des PME, se veut un cadre de compétition entre les meilleures entreprises.

« Si le premier jour est consacré aux conférences-débats sur les prérequis de Petites et Moyennes Entreprises, la deuxième journée quant à elle, est dédiée à la remise de prix. Remise de trophées aux meilleures entreprises congolaises dans huit catégories et trois prix spéciaux », a indiqué Fely Samuna de la commission PME de la FEC. Par ailleurs, a-t-il souligné, « l’appel à candidature pour ces prix a été lancé depuis le 1er octobre 2019 jusqu’au 30 janvier 2020 via les réseaux sociaux et relayés par des associations et corporations. L’objectif est de créer des modèles Congolais pour stimuler la jeunesse congolaise à entreprendre; c’est ainsi qu’un total de 180 candidatures étaient enregistrées. Le comité organisateur prévoit pour l’édition prochaine de 2021, d’ouvrir l’appel à candidature dès le mois de juin prochain ».

RDC : la FEC organise un « Forum Challenge Entreprise » pour pousser les jeunes à l’entrepreneuriat !

Pour Justin Kalumba Mwana Ngongo, ministre de PME, « ce forum est plutôt un moyen de reconnaissance et de récompense du mérite entrepreneurial. La RDC est non seulement reconnue pour le peu d’entreprises qu’elle compte, pire encore pour la fracture existant entre les zones urbaines et rurales ».

Il s’observe un grand contraste entre les potentialités de ce pays et ce paysage entrepreneurial. En effet, la RDC a 80 millions d’habitants dont 60% sont constitués par les jeunes, une grande richesse de son sol et sous-sol et une grande superficie. Malgré ces atouts considérables, ce pays ne possède que près de 10 milles entreprises, soit une entreprise pour 8 mille habitants et 0,0004 entreprise au Km2. Ce qui explique cette qualification de désert entrepreneurial. Si on compare au Nigeria qui arrive à créer 75.000 entreprises en une année, alors que la RDC accueille 7.515 en une année, un véritable challenge à relever.

En outre, les entreprises en RDC sont souvent confrontées aux différents défis qui expliquent de mort prématurée de ces entreprises. Il s’agit notamment de manque de textes légaux (aucune loi qui définit clairement entrepreneuriat, Pme et startup), le manque d’information et difficulté d’accéder aux crédits, manque de formations.

A la base de cette situation, le climat malsain des affaires qui se caractérise par la fiscalité exorbitante, corruption, manque d’accompagnement de l’Etat congolais qui a plutôt à favoriser les étrangers, de réformes non appliquées, lourdeur administrative, interférence politique dans les affaires, etc.

Alors, le peu d’entreprises qui existent, constituent des oasis pour le pays et elles méritent d’être récompensées. A travers ce Forum qui se tiendra chaque année, des prix seront décernés aux meilleures entreprises pour les encourager à faire plus.

RDC : la FEC organise un « Forum Challenge Entreprise » pour pousser les jeunes à l’entrepreneuriat !

Deux panels ont alimenté cette première journée : Le premier axé sur les défis et réalisations dans l’entreprenariat de jeunes. Le panéliste Sanginga Nteranya, Directeur Général de l’IITA a fait part de son expérience réussie au Nigeria dans le secteur agricole avec les jeunes dans le cadre de l’IITA. Une expérience reprise au Congo à Bukavu et dans d’autres provinces mais pas à la même vitesse compte tenu de l’environnement des affaires qui est très différent. Al Kitenge, stratège et analyste économique pense plutôt que la RDC est obligée de se surendetter pour faire face à de nombreux défis. Avis non partagé par le Professeur Mukoko Samba qui estime qu’avant d’attendre le financement externe, il faut que le pays se focalise sur une réelle mobilisation des ressources. Il a donné l’exemple de la DGI qui ne couvre que 150.000 assujettis.

Le deuxième panel est revenu sur l’accès au financement. Célestin Mukeba, DG d’Equity Bank a encouragé les PME à sa formaliser pour accéder aux crédits bancaires. Kimona Bononge, administrateur délégué de la FEC a, quant à lui, encouragé ces PME à s’affilier à la FEC pour un bon encadrement et suivi.

La journée de ce jeudi est consacrée à la remise de prix.

source: https://zoom-eco.net/a-la-une/rdc-la-fec-organise-un-forum-challenge-entreprise-pour-pousser-les-jeunes-a-lentrepreneuriat/

Laisser un commentaire