POURQUOI FAUT-IL SÉCURISER LE RÉSEAU INFORMATIQUE ET PROTÉGER SES DONNÉES ?

De nos jours, le numérique a considérablement changé la manière de vivre ainsi que la manière de travailler des gens. C’est pour cela que de plus en plus de professionnels ne peuvent plus se passer des nouvelles technologies et d’internet. En plus, les données récoltées ou accumulées, que ce soit au sein d’une entreprise ou pour un particulier, représentent un véritable trésor. De ce fait, une perte de ces données pourrait engendrer des conséquences néfastes pour toute entité. Découvrez ci-dessous pourquoi et comment faire pour sécuriser les données informatiques.

Les raisons pour lesquelles il faut sécuriser le réseau et les données informatiques

Les chefs d’entreprise et les particuliers sont maintenant conscients du danger que l’espionnage et le piratage informatique peuvent représenter vis-à-vis de leur travail ou leur vie personnelle. Avec les avancées technologiques, le réseau informatique est de plus en plus exposé à des menaces internes et externes. En effet, le vol de données est devenu plus courant, comme en témoigne l’actualité informatique. Allant au-delà des escroqueries financières, ce type de vol peut avoir de nombreux impacts.

Il peut entraîner une perte de confiance des collaborateurs ou des actionnaires, entacher la réputation d’une entreprise, ou causer la perte des avantages concurrentiels. En résumé, un réseau informatique non sécurisé peut générer la faillite à une entreprise ou des poursuites en justice, dans le pire des cas. Protéger les données informatiques est donc une méthode indispensable pour éviter le piratage et la perte des données. Parce que l’évolution technologique offre aux hackers de nouvelles approches en matière de piratage.

Quelques moyens efficaces afin de protéger les données

La cybersécurité est un point capital à la protection des données personnelles et professionnelles. Voici donc quelques conseils pour la sécurisation des données informatiques :

  • La mise en place de profils d’utilisateurs

Au sein d’une entreprise par exemple, mettre en place des profils d’utilisateurs permet aux salariés ou aux intervenants externes d’avoir accès uniquement aux données et applications dont ils auront besoin pour leurs fonctions. Il est aussi recommandé de limiter les droits de ces utilisateurs, par exemple en rendant impossible la suppression des données. En addition, un poste informatique protégé par un mot de passe et un identifiant est un moyen d’éloigner tout individu mal intentionné souhaitant détruire les données.

Cependant, il est important de bien choisir les mots de passe, car ce sont une sorte de serrures pour les outils informatiques. De cette manière, ils doivent être communiqués seulement aux utilisateurs. En addition, ils ne doivent pas être faciles à deviner ou encore à « décoder ». À titre d’exemple, un mot de passe ayant un niveau élevé de sécurisation peut contenir 8 caractères au minimum en y insérant des chiffres, des majuscules et des minuscules, ainsi que des caractères spéciaux.

  • La mise à jour du parc informatique

Des failles de sécurité sont souvent observées en particulier au sein d’une entreprise. Il faut donc veiller à une mise à jour systématique du système informatique, que ce soit au niveau des équipements réseau, des serveurs et bien d’autres encore. La mise à jour joue un rôle capital dans la protection d’un système informatique. Outre de profiter des nouveautés apportées grâce aux mises à jour, ces dernières réparent également les erreurs et comblent les failles de sécurité.

  • La sauvegarde régulière des données

La création d’une sauvegarde est une façon de faire des copies des données en cas de destruction physique ou de perte des données sur le support original. Il est nécessaire d’effectuer des sauvegardes régulières et complètes de ces données. En plus, il existe actuellement plusieurs supports permettant d’effectuer cette sauvegarde comme les supports locaux (disque dur interne, serveur dédié…) et les supports externes (disque dur externe, Cloud, etc.). Les sauvegardes sur ces supports sont souvent parmi les premières méthodes appliquées quand il s’agit de sécurité informatique dans le but de se protéger efficacement contre les logiciels malveillants. Toutefois, pour que ces sauvegardes soient efficaces, il est nécessaire de placer ces supports de sauvegarde dans un lieu sécurisé.

  • Contrôle des accès internet et du réseau Wi-Fi

Bien qu’un logiciel antivirus soit indispensable pour sécuriser le réseau informatique, il doit toujours être combiné avec un pare-feu afin de protéger contre les risques d’intrusions à distance. La plupart du temps, le réseau Wi-Fi n’est pas sécurisé, pourtant il se doit d’être placé sous haute surveillance, étant donné que le Wi-Fi est une borne permettant à l’accès direct au réseau. Puis, interdire aux utilisateurs d’utiliser leurs appareils informatiques personnels lorsqu’ils sont connectés au système informatique permet d’éviter les risques d’attaques, ou d’être infecté par des virus. Aussi, limiter l’accès à Internet peut facilement centraliser la surveillance des échanges, parce que chaque point d’accès est potentiellement un accès pour les hackers.