Microsoft enrichit son Office 365 payant d’encore plus de commandes vocales et d’un outil de transcription

L’abonnement Microsoft 365 s’enrichit de nouvelles fonctionnalités dédiées à Word : les commandes vocales et la transcription. Dans les deux cas, le géant de Redmond infuse de l’IA dans des outils utiles au quotidien.

Comme l’indique Neowin, Microsoft s’est surtout attardée sur la fonction de transcription ajoutée à Word. Les commandes vocales étant surtout utilisées pour formater du contenu plus facilement, à l’aide de la voix, faire des listes ou encore mettre en gras certains passages… en plus de dicter du texte.

Microsoft très fière de la transcription ajoutée à Word

Les commandes vocales sont d’ores et déjà disponibles pour l’ensemble des utilisateurs des versions web et mobile de Word, tandis que les versions de bureau de l’outil en profiteront avant la fin de l’année, a précisé Microsoft.

Le groupe s’est donc surtout focalisé sur la transcription ajoutée à son célèbre traitement de texte. Son nom a le mérite d’être plutôt explicite : la transcription de Word permet très simplement, depuis l’application Word, d’enregistrer un texte dit à voix haute et de le retranscrire à l’écrit en temps réel. Il est aussi possible d’uploader un fichier audio ayant été enregistré au préalable pour que son contenu soit transcrit par Word après coup.

Une fois l’enregistrement converti automatiquement en texte, Microsoft laisse à l’utilisateur le soin d’apporter des modifications manuellement si besoin, et ce, au travers de quelques fonctions complémentaires fort pratiques. Il est par exemple possible de réécouter en un clic le passage de l’enregistrement audio correspondant à une portion du texte en particulier.

La vie privée respectée, c’est promis

Pour l’heure, cette nouveauté n’est disponible que depuis la version web de Word. En théorie, elle est néanmoins accessible depuis n’importe quel PC et devrait logiquement pouvoir être utilisée avec la plupart des logiciels de meetings utilisés en contexte professionnel, par exemple.

Microsoft explique avoir pour projet de déployer la transcription de Word sur les applications iOS et Android de l’outil, et ce avant la fin de l’année. Pour l’heure limitée à la seule langue anglaise, cette fonction n’est par ailleurs disponible qu’auprès des abonnés à l’offre Microsoft 365. Les utilisateurs gratuits n’y ont donc pas accès. Autre limitation, temporaire assure le géant de Redmond : il n’est pas possible d’uploader plus de 300 minutes (environ 5 heures) d’enregistrement audio par mois. Les fichiers individuels sont aussi limités à 200 Mo maximum, lit-on.

En matière de respect de la vie privée, Microsoft explique enfin que tous les enregistrements uploadés sont supprimés lorsque la conversion textuelle est terminée.

https://www.clubic.com/pro/entreprises/microsoft/actualite-11022-sr-ludo-microsoft-enrichit-son-office-365-payant-d-encore-plus-de-commandes-vocales-et-d-un-outil-de-transcription.html

Laisser un commentaire