MASTALOG PROPOSE UN PLAN D’ACTION POUR LA GESTION ET LA VALORISATION DES DECHETS SOLIDES URBAINS DANS LA VILLE DE LUBUMBASHI, REPULIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

La ville de Lubumbashi est un grand pôle de développement de la RD Congo soumis à une pression démographique très poussée. Malheureusement, le manque d’une politique efficace d’occupation des espaces, la précarité de la voirie, l’inexistence d’une filière organisée de gestion des déchets place la ville dans une situation d’insalubrité croissance. Dans ce système, chaque ménage ou groupe de producteurs se débarrasse des déchets en violation des lois et réglementations en vigueur. Ce qui a engendré la prolifération des dépotoirs sauvages et des pratiques de traitement et d’enfouissement inappropriées dans la ville. La vision de rendre la ville propre ne sera une réalité que par la mise en œuvre de stratégies adéquates de valorisation et de gestion des déchets par le services compétant “SOS Congo vert” en collaboration avec la mairie. Cela doit commencer par la destruction des dépotoirs sauvages. Après l’élimination de ces dépotoirs installés dans les maisons et les lieux publics, les sensibilisations seront intensifiées pour réussir l’abonnement obligatoire des populations aux services de pré collecte par des structures ayant des contrats formels avec la mairie. Ces structures assureront le transport des déchets collectés dans les ménages jusqu’à une décharge aménagée par la mairie. Après les premières récupérations sur ces sites, le reste des déchets sera convoyé sur la décharge finale par des entreprises de transport recrutées par la mairie. Les déchets convoyés sur le site final sera géré par un gestionnaire recruté par appel d’offre qui doit traiter et valoriser les déchets en conformité avec la réglementation en vigueur en république démocratique du congo. Le renforcement des capacités des récupérateurs actuels par des formations pourra les rendre plus efficace et susciter d’autres demandes de valorisation et de récupération des déchets pour la promotion de l’emploi et la réduction des coûts de gestion des déchets de la ville. Le succès de la filière ne sera possible que si chaque acteur respecte ses engagements. Cela se fera par un système transparent de contrôle mutuel qui sera opérationnel dans des cadres de concertation, et des comptes rendus / communications obligatoires entre les différents acteurs de la filière. La mise en œuvre effective des actions de la stratégie nécessite une ambiance politique favorable, l’application équitable des lois et textes en vigueur, la maitrise des conflits domaniaux et un climat de confiance et de transparence entre les différents acteurs impliqués

pour nous constater ce sur: contat@monmastalog.com

https://www.researchgate.net/publication/321766017_PLAN_D’ACTION_POUR_LA_GESTION_ET_LA_VALORISATION_DES_DECHETS_SOLIDES_URBAINS_DANS_LA_VILLE_DE_BOHICON_REPULIQUE_DU_BENIN

Laisser un commentaire