Google : Vos recherches ne seront plus utilisées pour vous pister et vous proposer des publicités

DONNEES PERSONNELLES Google prévoit de supprimer les cookies tiers et donc, de tirer un trait sur les publicités ultra personnalisées

Régulièrement critiqué pour ses pratiques de pistage, Google tente de redorer son image en proposant une expérience utilisateur plus respectueuse de la vie privée. C’est ainsi que la firme de Mountain View vient d’annoncer qu’elle ne développera plus de nouveaux outils pour suivre individuellement les internautes sur sa plateforme lorsque les cookies tiers auront disparu de sa plateforme.

En janvier 2020, le géant du Web avait en effet annoncé qu’il voulait supprimer les cookies tiers de son navigateur, dans le but de préserver la vie privée de ses utilisateurs. Pour la publicité ciblée, les cookies ont un rôle capital puisque ces petits modules électroniques permettent l’identification et le suivi des internautes, des informations essentielles pour afficher des publicités ultra-personnalisées. Cette pratique est dénoncée depuis des années par les militants de la protection de la vie privée. En réponse à ces critiques et après la prise de conscience des internautes sur l’importance de protéger leurs informations privées, Google s’était donné deux ans pour faire disparaître les cookies tiers de sa plateforme.

« Si la publicité numérique n’évolue pas pour répondre aux préoccupations croissantes des gens concernant leur vie privée et la manière dont leur identité personnelle est utilisée, nous risquons l’avenir du Web gratuit et ouvert », a ainsi souligné David Temkin, directeur de la gestion des produits de Google pour la confidentialité des publicités et la confiance, dans un article de blog.

Ciblé par petits groupes

La publicité ciblée reste pourtant la principale source de revenus pour de nombreux sites et sociétés qui vendent des espaces publicitaires sur leur plateforme, c’est pourquoi Google a indiqué qu’il continuera à fournir des informations à ces derniers, mais de manière anonymisée. Les internautes seront en effet « cachés » dans la foule puisqu’ils se retrouveront noyés dans des groupes de personnes ayant des intérêts communs.

Les FLoC (federated learning of cohorts) viendront ainsi remplacer les cookies. Les segments de centaines ou milliers d’utilisateurs seront constitués en fonction de la navigation des utilisateurs. Google va tester son nouveau système de ciblage publicitaire basé sur des groupes d’audience à partir du deuxième trimestre 2021.

Si Google ne propose plus de cookies tiers sur sa plateforme et donc, le suivi individuel des internautes, le géant du Web oublie de préciser qu’il pourra toujours le faire lui-même via l’ensemble de ses services. Google, ce n’est pas seulement un navigateur Internet, c’est également Maps, Gmail et YouTube et le géant américain pourra toujours collecter des informations sur les internautes par ces biais.

On notera par ailleurs que les acteurs de secteur de la technologie publicitaire pourraient mettre en place d’autres systèmes identifiants les utilisateurs pour remplacer les cookies.

https://www.20minutes.fr/high-tech/2991379-20210304-google-ne-pistera-plus-ses-utilisateurs-individuellement

Laisser un commentaire