Facebook accusé d’avoir laissé l’industrie pétrolière diffuser des fausses informations sur le climat

RAPPORT Le groupe de réflexion InfluenceMap affirme avoir trouvé près de 6.000 publicités mensongères consacrées aux énergies fossiles sur Facebook en 2020

Dans un rapport publié jeudi, le think tank londonien InfluenceMap accuse Facebook d’avoir laissé plusieurs géants de l’industrie du pétrole diffuser massivement des publicités afin de promouvoir les énergies fossiles comme solution à la crise climatique. 25 entreprises de l’industrie pétrolière et fossile auraient ainsi dépensé neuf millions et demi de dollars en 2020 afin de diffuser leurs publicités sur le réseau social, rapporte The Guardian.

À lui seul, le groupe ExxonMobil aurait dépensé cinq millions d’euros. Selon InfluenceMap, cette société américaine a notamment utilisé Facebook afin de promouvoir l’utilisation du pétrole, présenté comme abordable, fiable et important pour que l’Amérique ne dépende pas d’autres pays dans son approvisionnement énergétique.

« L’industrie pétrolière utilise Facebook de manière stratégique »

Au total, InfluenceMap affirme avoir repéré près de 6.000 publicités mensongères consacrées aux énergies fossiles sur Facebook en 2020. Elles auraient été vues plus de 431 millions de fois et Facebook aurait facilité leur diffusion, en ne respectant pas ses propres règles pour mettre fin aux publicités erronées, selon le rapport. « Malgré l’engagement public de Facebook pour le climat, ils permettent que leur plateforme soit utilisée pour diffuser de la propagande en faveur des énergies fossiles », a ainsi affirmé le groupe de réflexion.

Le think tank a également rappelé dans son rapport le rôle politique de ces publicités Facebook. Une hausse des dépenses à ce sujet a ainsi été remarquée juste après l’annonce en juillet 2020 par Joe Biden d’un plan de financement promouvant les énergies propres. « Cela suggère que l’industrie pétrolière utilise Facebook de manière stratégique et à des fins politiques », écrit-il. InfluenceMap précise toutefois que le réseau social a supprimé certaines publicités diffusant de fausses informations ou celles qui n’avaient pas indiqué qu’elles concernaient des politiques environnementales.

sourse: https://www.20minutes.fr/high-tech/facebook/3098547-20210807-facebook-accuse-avoir-laisse-industrie-petroliere-diffuser-fausses-informations-climat

Laisser un commentaire