Données personnelles : Des pixels espions se cachent dans deux tiers de nos mails

VIE PRIVEE Les entreprises peuvent connaître l’heure d’ouverture d’un mail, le type d’appareil utilisé ou encore l’adresse IP du destinataire

Deux tiers des mails reçus sur notre boîte personnelle sont accompagnés d’un pixel espion, selon l’entreprise Hey. C’est ce qui ressort d’une étude commandée par la BBC pour laquelle tous les mails ont été analysés, à l’exception des spams. Il s’agit de petites images de 1×1 pixels enregistrées aux formats PNG ou GIF, qui sont insérées dans l’en-tête, le pied de page ou le corps d’un email.

Il permet aux entreprises et annonceurs de recueillir des informations sur leurs destinataires, explique Phonandroid. Dans le cas d’une newsletter par exemple, l’expéditeur peut connaître la date et l’heure d’ouverture du mail, sur quel appareil l’opération a été effectuée et à combien de reprises.

Il peut même connaître l’adresse IP de l’utilisateur et son adresse géographique approximative. Autant d’éléments permettant d’alimenter une base clients. Si les grandes entreprises de la tech ne prennent pas part au phénomène, c’est le cas de British Airways, Vodafone, HSBC, Marks & Spencer, Tesco par exemple.

L’usage abusif du pixel espion est prohibé

Deux textes réglementent l’usage des pixels espions : les Privacy and Electronic Communications Regulations (Pecr) de 2003, et le Règlement général sur la protection des données (RGPD) de 2016. Les entreprises, qui utilisent cette méthode de tracking, doivent normalement en informer la cible et demander son consentement.

Pour échapper aux pixels espions, Hey propose un outil, mais il est payant. Il est également possible d’installer des plug-ins gratuits dédiés aux logiciels de messagerie ou aux services de webmail comme Ugly Email ou PixelBlock, précise Phonandroid.

La solution la plus radicale consiste à configurer son logiciel pour bloquer toutes les images par défaut ou pour afficher les e-mails sous forme de texte brut.

https://www.20minutes.fr/high-tech/2980547-20210218-donnees-personnelles-pixels-espions-cachent-deux-tiers-mails

Laisser un commentaire