Coronavirus : Facebook utilise la géolocalisation de ses milliards d’utilisateurs pour combattre la pandémie

TECHNOLOGIE – Le site de Mark Zuckerberg lance une série d’outils pour aider les autorités sanitaires à mieux anticiper la propagation du coronavirus. Le groupe américain garantit à ses utilisateurs que les informations transmises ne permettent pas de les identifier.

Le Covid-19 se propage en suivant une route invisible. Il est néanmoins possible, par le biais des données de localisation des téléphones, de savoir en avance où celui-ci va frapper par la suite. Pleinement engagé dans la lutte contre la pandémie, à l’instar de son grand rival Google, le site de Mark Zuckerberg a annoncé mercredi 7 avril le déploiement d’une série d’outils pour permettre aux chercheurs de suivre à la trace le virus et de mieux anticiper sa propagation. Une initiative qui s’inscrit dans le cadre de son programme “Data for Good”, mis en place en 2017, pour fournir à des équipes de scientifiques dans le monde entier des données issus du réseau social.

“Les cartes de prévention des maladies de Facebook sont conçues pour aider les organisations de santé publique à combler les lacunes dans la compréhension des lieux où vivent les gens, de leurs mouvements et de l’état de leur connectivité cellulaire, afin d’améliorer l’efficacité des campagnes de santé et de la réponse aux épidémies”, écrit le groupe américain dans une note sur son blog. Au total, trois jeux de données sous forme de cartes interactives sont mis à disposition des épidémiologistes et des autorités sanitaires.

https://www.lci.fr/high-tech/coronavirus-facebook-partage-les-donnees-de-localisation-de-ses-milliards-d-utilisateurs-pour-combattre-la-pandemie-2150331.html

Laisser un commentaire