Android: Une énorme faille de sécurité touche 40 % des smartphones dans le monde

CYBERSÉCURITÉ Le processeur d’une puce équipant de très nombreux smartphones recèle plus de 400 extraits de code vulnérables

Des millions de smartphones fonctionnant sous Android présentent une sérieuse faille de sécurité. Tous les téléphones équipés de puces Snapdragon, produites par l’Américain Qualcomm, sont concernés, rapporte le média tech Gizmodo.

Ces puces sont présentes dans les smartphones de nombreux constructeurs : Google, Samsung, Xiaomi, LG ou OnePlus. Quatre téléphones sur dix vendus en 2019 en posséderaient une. C’est le spécialiste en cybersécurité Check Point qui a détecté de nombreuses failles de sécurité dans le composant.

Des correctifs mis en place au fur et à mesure

Le processeur de signal numérique (DSP) abriterait pas moins de 400 extraits de code vulnérables. Les chercheurs ont baptisé cet ensemble de failles « Achille » (en référence au fameux talon). Ces vulnérabilités fourniraient aux pirates des accès potentiels au contenu des smartphones.

Check Point a informé Qualcomm, plusieurs autorités publiques et les fabricants de smartphones concernés. Qualcomm a admis l’existence des failles et assuré, dans un communiqué relayé par CNet, « travailler à mettre en place les moyens de réduction [des risques] nécessaires ». L’entreprise recommande aux utilisateurs de faire des mises à jour au fur et à mesure que des correctifs seront disponibles.

Qualcomm assure qu’aucune utilisation malintentionnée des failles ne lui a été rapportée. De potentiels hackers pourraient bloquer des données à distance, implanter des malwares dans le smartphone ou encore accéder aux fichiers et à la localisation d’un utilisateur après l’installation d’un logiciel espion.

https://www.20minutes.fr/high-tech/2837975-20200811-android-enorme-faille-securite-touche-40-smartphones-monde

Laisser un commentaire