AirCar : La voiture volante slovaque réussit son premier vol

TRANSFORMER AirCar passe de voiture à avion « en un clic »

Les projets de voitures volantes sont nombreux et tous ne se ressemblent pas. Si beaucoup d’entreprises specialisés  dans la mobilité se concentrent surtout sur les véhicules de décollage et d’atterrissage vertical (VTOL), d’autres travaillent sur un concept de voiture volante au sens propre. C’est notamment le cas de l’entreprise slovaque Klein Vision dont le prototype AirCar vient de réaliser son premier vol réussi.

Klein Vision n’en est pas à son coup d’essai, cela fait en effet près de vingt ans que son fondateur Stefan Klein travaille sur divers prototypes de voitures volantes. Un travail qui a payé puisqu’il est parvenu à faire décoller son AirCar, sa voiture qui se transforme en avion « en un clic ». L’appareil a réalisé deux décollages et atterrissages avec succès et a volé durant un certain temps à 450 mètres d’altitude.

Il est en effet question d’une voiture-avion puisque l’AirCar prend la forme d’un véhicule motorisé à quatre roues, mais celui-ci dispose d’un aileron à l’arrière, ainsi que deux ailes rétractables sur les côtés qui peuvent se déployer pour que le véhicule se transforme en avion. Selon l’entreprise, la transformation prend moins de trois minutes.

Eviter les péages

Si l’AirCar a surtout été imaginé comme un objet de loisir, rien n’empêche de le décliner en taxi, indique l’entreprise. Cette dernière envisage d’ailleurs de multiplier les places à l’intérieur du véhicule qui est, pour l’instant, au nombre de deux. Klein Vision étudie également la question de mettre au point une version amphibie.

Le premier vol réussi de l’AirCar est en soi un petit exploit et démontre la faisabilité du projet de Klein Vision, même si on ne connaît pas toutes les spécificités techniques de l’appareil. L’engin de plus d’une tonne est propulsé par un moteur BMW 1,6 litre et dispose d’une puissance effective de 140 CV. Son autonomie est estimée à 1.000 km et sa consommation de vol de 18 litres par heure. Enfin, l’appareil peut atteindre une vitesse de 200 km/h. Quant à son prix, l’entreprise ne dit rien à ce sujet, mais on peut facilement imaginer que l’appareil soit réservé à une clientèle aisée.

Ce n’est évidemment pas la première fois qu’une voiture volante prend son envol. Depuis longtemps déjà, ce concept fait fantasmer les inventeurs et autres amateurs d’appareils volants, mais très peu de prototypes ont véritablement réussi à prendre leur envol. Dans le cas des voitures-avions au sens propre, la nécessité d’une piste d’envol pour quitter le sol est une contrainte importante. On ne devrait pas en croiser dans les rues de grandes villes de sitôt, contrairement aux véhicules VTOL dont la particularité est justement de pouvoir s’envoler et atterrir de manière verticale, sans élan.

https://www.20minutes.fr/high-tech/2901303-20201104-l-aircar-a-reussi-son-premier-vol

Laisser un commentaire