Windows 10 : Microsoft va doper son Store avec des applications web

La prochaine version majeure de Windows 10 sera compatible avec les Progressive Web Apps. L’éditeur a déjà scanné 1,5 million d’applications sur Internet dont certaines seront automatiquement référencées sur son Store.

L’éditeur de Redmond a peut-être enfin trouvé un moyen pour muscler sa boutique applicative, qui met décidément du temps à décoller. Microsoft vient en effet d’annoncer la compatibilité prochaine de Windows 10 et Edge avec les Progressive Web Apps (PWA), ces applications web qui se comportent (presque) comme des applications natives. Cette technologie sera intégrée dans la version Redstone 4 du système d’exploitation, prévue pour mars ou avril.

Les PWA ont actuellement le vent en poupe chez les développeurs. Il faut dire que cette technologie est soutenue par Google, où elles vont remplacer les Chrome Web Apps.  Elle est également sur la feuille de route de Mozilla, Opera et même Apple.

Microsoft n’y va pas de main morte et a commencé à scanner la Toile avec son moteur de recherche Bing pour les référencer. A date, l’éditeur en a déjà trouvé 1,5 million. Il compte sélectionner « un petit sous-ensemble » pour les porter automatiquement vers son Store dans les prochaines semaines. Pour ce faire, les PWA seront converties en fichiers APPX, prêts à être téléchargées. Une fois installées, elles tourneront dans leur propre bac à sable.

Les développeurs peuvent également se porter directement candidats auprès de Microsoft pour faire figurer leur PWA sur le Store. Il leur suffit d’avoir un compte Dev Center et d’utiliser la moulinette PWA Builder pour générer un fichier APPX. En étant proactifs, ils pourront avoir un contrôle total de la diffusion de leurs applications, y compris au niveau de la monétisation.

La fin des applications Universal Windows Platform ?

Certains observateurs pensent que ce focus sur les applications web préfigure un abandon des applications Universal Windows Platform (UWP), qui fonctionnent nativement sur tous les terminaux Windows 10. Elles formaient l’un des piliers de la nouvelle stratégie logicielle de Microsoft au moment de la sortie de Windows 10. Mais les développeurs ne semblent pas si emballés que cela.

En tous cas, les applications UWP ne sont pas encore enterrées. Certes, les PWA converties en APPX peuvent accéder aux mêmes interfaces de programmation Windows Runtime que les applications UWP. Mais selon Microsoft, ces dernières présentent quand même un intérêt si le développeur veut tirer pleinement profit des capacités natives au niveau du design applicatif. Au final, il semblerait que les applications UWP vont surtout intéresser les développeurs Windows purs et durs. Tous les autres devraient plutôt opter pour les PWA.

 

 

 

 

source: http://www.01net.com

Laisser un commentaire