Vos péchés ne restent pas impunis !!!

Par Authentik – extrait de MastaMag 1.1 -> Téléchargement

On ne le répétera sans doute jamais assez : un ordinateur est une machine stupide qui ne fait qu’exécuter ce qu’on lui demande. Si vous lui ordonnez des actions farfelues, elle affiche au mieux un message d’erreur ou fait n’importe quoi sans sourciller. Le danger se situe la. Le vrai pilote, c’est vous. Mais encore faut t’il avoir appris à maitriser la machine.

Voici 10 péchés qui ne restent pas impunis !!!

1) Utiliser une seule partition

Désormais, les ordinateurs récents (hors mini-portables) sont livres avec des disques durs d’une capacité de plusieurs centaines de giga-octets ! De quoi stocker des milliers de photos, de films ou de morceaux de musique.

Mais si vous n’avez pas divisé votre disque dur en plusieurs partitions et que vous rencontrez un problème, vous risquez de tout perdre… et de traiter l’Informaticien du coin d’incompétent.

CE QU’IL FAUT FAIRE :
Créez au moins une autre partition, sur laquelle vous placerez tous vos documents. Ainsi, si vous devez réinstaller Windows ou formater la partition principale, vos données seront épargnées.
Plusieurs logiciels permettent de créer ainsi des partitions, comme Partition Suite,  d’Acronis ou simplement le gestionnaire des disques Windows.

2) Installer tout ce qui vous tombe sous la main

Télécharger et installer toutes les démos de jeux et les freewares que vous trouvez peut avoir des répercussions sur la sante de Windows et, plus généralement, de votre ordinateur. Des logiciels peuvent entrer en conflit, encombrer votre disque dur, voire parfois corrompre des fichiers systèmes mal conçus.

CE QU’IL FAUT FAIRE :
Lisez bien la description des logiciels avant de les installer sur votre PC. N’installez pas plusieurs logiciels qui font la même chose. Et si la tentation vous prend ’en tester de nombreux, n’hésitez pas a utiliser une machine virtuelle, telle que Virtual Box ou VMware. Vous disposerez alors d’un PC virtuel, sur lequel vous pourrez réaliser toutes vos expérimentations sans risquer d’endommager votre système d’exploitation.

3) Cliquer dix fois sur un icône

Lorsqu’on double-clic sur l’icône d’un logiciel pour le lancer, inutile de tenter d’accélérer la manœuvre en continuant a cliquer de manière compulsive. Vous obtiendrez l’effet inverse, car Windows tentera de lancer le logiciel autant de fois que vous aurez double-clique.

CE QU’IL FAUT FAIRE :
Après un double-clic, vous devez attendre, parfois assez longtemps, que l’ordinateur termine tous ses préparatifs avant d’afficher un quelconque résultat. Pour éviter d’attendre trop longtemps, commencez déjà par arrêter les logiciels actifs dont vous ne vous servez pas avant d’en lancer un autre.

 4) Toujours autoriser les logiciels a s’associer a un type de fichier

 Lorsque vous installez un logiciel, celui-ci peut aussi vous souhaitez de lui associer certains formats de fichiers (JPEG pour les photographies par exemple). Dans l’affirmative, chaque fois que vous essayerez d’ouvrir ce type de fichier depuis Windows, c’est ce logiciel qui se lancera. Mais si vous possédez plusieurs logiciels qui utilisent le même type de fichier, c’est le dernier installe qui les ouvrira par défaut, même si ce n’est pas celui que vous préférez.

CE QU’IL FAUT FAIRE :
Vérifiez toujours pendant l’installation les choix proposes et ne dites pas oui a tout. Et si l’erreur est déjà commise, effectuez un clic droit sur le fichier et, dans le menu, sur Propriétés. A la ligne s’ouvre avec cliquez sur Modifier afin de choisir le logiciel qui a votre préférence.

 5) Changer l’extension d’un fichier en le renommant

 Par défaut, l’extension des fichiers connus par Windows n’apparait pas à l’écran. Toutefois, si vous avez modifié certains réglages, il est possible de les voir.

Dans ce cas, prenez bien garde, si vous renommez un fichier, a na pas modifier les quatre derniers symboles de sont intitulé (un point suivi de trois lettres). Si vous les effacez, Windows ne pourra par reconnaitre le format du fichier : il sera donc inutilisable !

CE QU’IL FAUT FAIRE :
Remettez le réglage par défaut : cacher les extensions. Dans n’importe quelle fenêtre Windows, cliquez sur Outils puis sur Options de dossiers. Cliquez ensuite sur l’onglet Affichage puis cochez la case Masquer les extensions des fichiers dont le type est connu.

6) Confondre extinction et veille

 Avec le mode veille, c’est pratique, on ne touche a rien, et l’ordinateur semble s’éteindre tout seul. Mais attention, en veille, votre PC n’est pas totalement inactif et continue à consommer de l’énergie.

CE QU’IL FAUT FAIRE :
Lorsque vous êtes chez vous, pas de problèmes à laisser votre ordinateur en mode veille. Mais si vous sortez, n’oubliez pas l’éteindre en passant par le menu Démarrer et en sélectionnant Eteindre ou Démarrer puis Arrêter.

 7) Oublier de vider la Corbeille

Votre disque crépite et vous ne comprenez pas ce qui peut bien l’encombrer. Ne vous contentez pas de glisser vos fichiers dans la Corbeille pour les supprimer.

 CE QU’IL FAUT FAIRE :
Par défaut, la Corbeille stocke les fichiers qu’on y glisse jusqu’à ce que son contenu soit une taille importante, en général 10% du disque dur.
Pour effacer réellement les fichiers qui s’y trouvent, cliquez sur l’icône de la Corbeille avec le bouton droit de la souris et, dans le menu, sélectionnez Vider la Corbeille : Attention, dans Vista/Seven, ne cliquez pas sur Supprimer, car cette option efface l’icône de la Corbeille, pas son contenu !

8) Glisser un dossier dans un autre et le perdre

Quand vous déplacez des dossiers, il arrive de se tromper et de lâcher le bouton de la souris trop tôt. Pour peur que votre souris passe a ce moment-la au-dessus d’une liste de dossiers, vous risquez de glisser votre dossier par inadvertance dans l’un d’eux. Panique ! Comment le retrouver ?

CE QU’IL FAUT FAIRE :
Dans le menu Démarrer, cliquez sur Rechercher puis Des fichiers ou des dossiers…Dans la fenêtre de recherche, cliquez sur Tous les fichiers et tous les dossiers. Cliquez ensuite sur la double-flèche vers le bas, a cote de Quand a lieu la dernière modification ? Sélectionnez Spécifier les dates puis cliquez sur Rechercher : Lorsque les résultats s’affichent, cliquez, en haut du volet, sur Date de modification. Votre dossier qui vient tout juste d’être déplacé apparait parmi les premiers.

9) Confondre un fichier avec un raccourci vers un fichier

 D’un clic droit sur une icône, on peut créer un raccourci en sélectionnant Créer un raccourci dans le menu contextuel. Cela permet d’ouvrir un fichier depuis le Bureau sans parcourir dossiers et sous-dossiers du disque dur.

Mais attention, si un raccourci se trouve sur le Bureau et que vous y copiez également le fichier original, vous risquez de vous embrouiller. En ouvrant parfois l’un et parfois l’autre, vous modifierez au final deux fichiers différents. Et vous aurez la désagréable impression de perdre des données.

CE QU’IL FAUT FAIRE :
Pour repérer un raccourci, ne vous fiez pas au nom associe a l’icône, car les termes Raccourci vers ne sont pas forcement présents. Une petite flèche arrondie pointant vers le haut figure toujours en bas a gauche de l’icône d’un raccourci. Et si vous avez un raccourci sur votre Bureau, ne déplacez par le fichier original sans, au préalable, supprimer le raccourci.

10) Laisser tout le monde installer n’importe quoi sur votre PC

 On connait tous un proche qui « s’y connait en ordinateur ». Ce n’est pas une raison pour le laisser faire ce qu’il veut sur votre PC, car même s’il s’y connait plus, ce n’est pas pour autant un spécialiste. Et s’il y a un problème, ce sera sur votre ordinateur, pas le sien.

CE QU’IL FAUT FAIRE :
Personne ne doit installer un logiciel sans votre accord. Et n’oubliez pas que Windows possède un compte invite, qui permet de ne pas faire n’importe quoi.
Pour l’activer, cliquez sur Démarrer, puis sur Panneau de configuration et sur Comptes d’utilisateurs. Cliquez sur Compte invite et sur Activer le compte invite.

 

Vous êtes prévenue  !

Laisser un commentaire