Un piratage massif de comptes Twitter est en cours, vérifiez vos applications

Des pirates informatiques ont attaqué ce mercredi matin une centaine de comptes Twitter en réponse aux tensions diplomatiques entre la Turquie et l’Europe. Principaux concernés: Bercy, la BBC, le magazine Forbes et même Alain Juppé.

La bisbille diplomatique entre l’Europe et la Turquie s’étend sur le terrain informatique. Ce mercredi matin, plusieurs comptes Twitter parmi lesquels ceux du ministère français de l’Economie, de la BBC, de l’émission de France 2 Envoyé Spécial ou encore de l’académie de Rennes et du puissant magazine économique américain Forbes ont été piratés.

Une centaine de comptes concernée

A chaque fois, le même procédé: large drapeau turc en bannière, une vidéo postée et un message faisant allusion au nazisme. Sur le compte du ministère de l’Economie, la situation est revenue à la normale après une trentaine de minutes, tout comme sur la majorité des autres sites.

https://twitter.com/JoshButler/status/841911266255986688/photo/1

Seulement le mouvement a pris de l’ampleur puisque des associations, des ONG et même des hommes politiques comme Alain Juppé ont été la cible des activistes. En tout une centaine de comptes serait concernée.

Un service tiers de Twitter ciblé?

Ces piratages sont probablement liés à celui de Twitter Counter, qui a reconnu avoir été piraté ces derniers jours. Il s’agit d’une des nombreuses applications tierces qu’il est possible de connecter à son compte. L’outil de cette startup, basée à Amsterdam, propose par exemple des analyses statistiques détaillées, destinées aux experts de la gestion des réseaux sociaux.

Mais les utilisateurs doivent approuver au cas par cas -et en entrant leurs identifiants- chacune de ces applications qui ne sont pas développées par Twitter. D’autant qu’elles exigent différentes permissions et des accès parfois importants: jusqu’à la lecture des messages privés ou la capacité de changer le profil et poster automatiquement des tweets.

“Soyez très prudent lorsque vous donnez votre mot de passe, car la personne qui le reçoit peut alors profiter d’un accès total à votre compte”, met ainsi en garde Twitter sur son site au sujet de ces applications tierces, parfois indésirables ou susceptibles d’être piratées.

 

 

Source:lexpress.fr

Laisser un commentaire