Microsoft ne mettra plus jamais à jour ses Windows Phone

La grande majorité des smartphones Windows Phone en circulation ne sont désormais plus supportés par Microsoft, qui se recentre sur iPhone et Android.

Dans le début des années 2000, Microsoft fait le pari d’adapter son célèbre système d’exploitation en une version pour téléphones baptisée Windows Mobile. À l’époque, ce concurrent du BlackBerry ressemble plus à une copie miniaturisée de Windows qu’à une version optimisée pour mobile, et se pilote au stylet. Les années passent, l’iPhone arrive, et Windows Mobile évolue. C’est avec Windows Phone en 2010 que Microsoft entre dans l’ère de smartphone, certainement trop tard. Cette page vient de se refermer mardi, avec l’abandon du support de Windows Phone 8.1. En d’autres termes, cela signifie que le système mobile de Microsoft ne sera plus mis à jour.

La fin d’une époque

Au lancement de Windows Phone, Microsoft avait organisé les funérailles de l'iPhone. (Flickr/trioculus)

Windows Phone 8.1 était la dernière tentative de Microsoft de distribuer un système mobile grand public. Sortie sur différentes gammes de prix, cette version misait sur la continuité avec Windows et sur des fonctions exclusives comme l’assistant Cortana pour attirer des utilisateurs. Elle équipe tous les smartphones issus du rachat de Nokia et est installée en juin 2017 sur 73,9% du parc Windows Phone selon l’institut AdDuplex. En abandonnant son support, Microsoft indique à sa majorité d’utilisateurs restants qu’aucune mise à jour ou correctif de sécurité ne seront proposés, et fait de Windows Phone un système obsolète. Le groupe enterre au passage ses ambitions de rivaliser avec Apple et Google, qui se partagent 99,6% de part de marché.

Pour remplacer Windows Phone, Microsoft propose depuis le mois de mars 2016 une version mobile de son système de bureau Windows 10, réservée à une dizaine de terminaux haut de gamme. Cette nouvelle stratégie vise à abandonner le marché grand public pour proposer des appareils hybrides entre smartphones et ordinateurs. La technologie Continuum mise en avant par Microsoft permet de brancher son smartphone à un écran externe, un clavier et une souris pour le transformer en PC de bureau. Cependant depuis octobre 2015, Microsoft n’a sorti aucun nouvel appareil Windows Phone, préférant se concentrer sur les ordinateurs/tablettes Surface, dont les résultats sont plus positifs.

Des applications iOS et Android

Microsoft considère désormais iOS et Android comme des éléments de son écosystème.

En mai 2017, Microsoft a aussi annoncé la Fall Creators Update, une mise à jour de Windows 10 prévue pour cet automne. Si les smartphones tournant sous Windows 10 recevront certaines des nouvelles fonctionnalitéss annoncées, ce sont des iPhone et des smartphones Android que Microsoft utilisait lors de sa présentation pour présenter ses nouveautés smartphone.

La nouvelle stratégie de Microsoft autour du mobile est claire. Il s’agit de rendre ses services indispensables sur iOS et Android. Selon The Verge, il pourrait laisser mourir la version mobile de Windows 10 progressivement jusqu’à l’arrêt de son support en 2018, et ne se consacrer qu’à iOS et Android.

 

 

Sources: lefigaro.fr

Laisser un commentaire