ILS ENREGISTRENT VOS DONNÉES PERSONNELLES !!

Si c’est gratuit, c’est parce que nous sommes les produits

Mot de passe, compte bancaire, numéro de téléphone, adresse physique, vos lieux visités, etc… TOUT peut être enregistrés avec ou sans votre accord.

Aujourd’hui, nous sommes en permanence connectés, à tel point que nos ordinateurs et Smartphones sont devenus les prolongements de nos mains.

Nous dévouons une majeure partie de nos journées aux sites Web, aux applications mobiles, etc.

Des systèmes d’exploitation entiers sont utilisés pour améliorer votre expérience en ligne, pour vendre des choses ou simplement pour collecter des informations personnelles vous concernant.

Ces photos que vous publiez sur vos amis, sur les réseaux sociaux sont utilisées par d’autres entités.

Vous faites inconsciemment partie de la plus grande invasion de la vie privée jamais créée.

Et c’est vous qui fournissez toutes ces informations de votre plein gré.

Nous profitons tout à fait gratuitement des réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, LinkedIn. « Ces compagnies sont cotées en bourse, leurs revenus sont basés sur le nombre d’abonnés, mais surtout sur leurs données.  Si c’est gratuit, c’est parce que nous sommes les produits ».

Jimmy Proulx-Roy, étudiant à la Maîtrise de Communication de l’UQAM (Université du Québec à Montréal) :

Selon lui, l’utilisateur doit se poser la question suivante à chaque fois qu’il accepte des Termes et Conditions : Est-ce que la valeur de mes données équivaut à l’utilisation de ce réseau ?

Je vous dis tout ça, pas pour vous faire peur. Aujourd’hui plus que jamais, nous devons donc être conscients de cette nouvelle réalité numérique ainsi que des enjeux éthiques et juridiques de nos données personnelles.

Mais alors comment se protéger ?

Mettez à jour vos appareils : Le moyen de plus simple d’éviter tout souci consiste à garder vos appareils (smartphone, tablette, ordinateur) constamment à jour. Le plus souvent, ces mises à jour contiennent des correctifs et autres améliorations visant à vous protéger.

Utilisez un VPN : Un VPN, ou réseau privé virtuel, permet de masquer votre activité en ligne. Le plus souvent utilisé pour surfer sur des sites géobloqués (comme profiter du catalogue américain de Netflix, par exemple), le VPN est également très utile lorsque vous surfez en public (comme sur un Wifi public), ou tout endroit où votre connexion n’est pas sécurisée. L’offre en matière de VPN est très large, mais les solutions de NordVPN, ExpressVPN, BetterNet ou TunnelBear sont parmi les plus populaires.

Installez un antivirus : Le plus souvent réservé au PC (bien que les Mac d’Apple deviennent de plus en plus la cible d’attaques), l’antivirus reste la solution la plus simple pour se protéger en ligne. Fichiers malveillants, attaques pirates, vol de données : autant de menaces qui seront bloquées par l’antivirus. Attention cependant, aucun antivirus n’est efficace à 100%. Mieux vaut donc continuer de rester vigilant.

Évitez de vous connecter à plusieurs sites avec un compte Google ou Facebook : Lors de la création d’un nouveau compte, il est souvent plus simple de choisir une connexion via Facebook, Google ou Twitter que d’entrer une adresse mail et un nouveau mot de passe. Mais cette facilité à un prix, et si vos réseaux sociaux sont piratés, ce sont l’ensemble de vos comptes liés qui deviendront immédiatement accessibles. L’idéal reste de créer un nouveau compte à chaque fois, et d’utiliser un mot de passe unique par site.

Paramétrez les alertes de connexion, vous serez ainsi toujours informé des appareils qui se sont connectés avec votre compte et il vous sera plus facile de déceler une connexion inhabituelle.

Associez votre compte à votre numéro de téléphone. C’est une garantie supplémentaire en cas de piratage car, le cas échéant, un code vous sera envoyé sur votre téléphone.

Configurez avec soin vos paramètres de confidentialité. Cela vous prendra peut-être un peu de temps la première fois mais c’est une chose nécessaire pour vous assurer de ne partager que ce que vous avez décidé à qui vous l’avez décidé. Réfléchissez toujours bien avant de partager quelque chose en mode « public ». Et gardez toujours à l’esprit que même si vous limitez l’accès à vos publications grâce à vos paramètres de confidentialité, vous ne pouvez jamais totalement contrôler qui verra vos publications à la fin (car il reste possible que cela soit partagé par d’autres personnes, de différentes manières, sans même que vous le sachiez).

Ne faites pas confiance aux messages frauduleux reçus via messages privés ou publications de contacts Facebook vous demandant de vérifier ou de partager vos paramètres de connexion en cliquant sur un lien.

En cas de doute sur un éventuel piratage de votre compte, changez immédiatement votre mot de passe. Pour plus de sécurité, il est conseillé de le changer régulièrement.

Faites attention aux amis que vous acceptez ou ajoutez. Vérifiez, dans la mesure du possible, leur identité. N’acceptez pas n’importe qui dans vos contacts.

Veillez à vous connecter sur Facebook via un réseau sécurisé, notamment s’il s’agit d’un réseau Wifi public. Evitez les réseaux qui ne demandent pas de code pour accéder au Wifi.


Malheureusement, tous ces moyens là ne sont pas à 100% sûr pour vous protéger. Selon moi, le moyen 100% sûr est simplement de se former en matière de Cyber Sécurité et de rester à jour sur les actualités en cette matière.

+243Hackers dans les profondeurs de la Cyber Sécurité est le titre de la formation GRATUITE que je donnes sur la Cyber Sécurité.

+243Hackers dans les profondeurs de la Cyber Sécurité propose une approche offensive des pratiques et des méthodologies utilisées par les hackers dans le cadre d’intrusions sur les réseaux et les applications.

Cette formation ne vous apporte pas seulement l’essentiel de ce dont vous a besoin pour élaborer des tests de vulnérabilité ou de réaliser des audits de sécurité (test de pénétration) mais il va jusque dans les profondeurs de la cyber sécurité.

Avec cette formation, vous serez capable de :

  • Tester la sécurité de votre réseau/application
  • Comprendre et détecter les attaques sur un Système Informatique
  • Exploiter et la portée d’une vulnérabilité
  • Corriger les vulnérabilités
  • Sécuriser un réseau/application
  • Appliquer des mesures pour lutter contre le hacking
  • Comprendre le fonctionnement et scénarios des attaques
  • Bien plus encore…

Votre avis sur cette formation


Laisser un commentaire