Facebook simplifie Messenger, et ce n’est pas trop tôt

Ces dernières années, Messenger a ajouté des appels audio et vidéo, des bots et des jeux. On peut envoyer de l’argent à un ami, publier une story ou encore s’amuser avec des stickers. Bref l’appli, qui compte 1,3 milliard d’utilisateurs mensuels, est devenue un joyeux bazar, et Facebook a décidé de simplifier tout ça avec la nouvelle version, Messenger 4.

Soyons clair, toutes les fonctions sont conservées, mais Facebook a simplifié l’interface autour de trois onglets : « Conversations » (« Chats »), « Personnes » (« People ») et « Découvrir » (« Discover »), qui fera mieux apparaître les jeux et les entreprises utilisant l’application pour dialoguer avec leurs clients. Un «dark mode» (mode sombre) sera lancé dans les prochains mois.

Saturation de la pub

« Ce sera plus évident que (Messenger) est un endroit où l’on peut parler avec ses amis mais aussi avec des entreprises », a indiqué Chudnovsky, tout en ajoutant ne pas s’attendre à voir « dans l’immédiat » une plus grande monétisation du service. Facebook ne gagne pas d’argent quand un usager dialogue avec une entreprise sur Messenger.

Il est toutefois plausible que rendre les entreprises plus visibles pourrait in fine inciter ces dernières à s’intéresser davantage à la plateforme et à y placer des publicités. Messenger est stratégique dans le développement de Facebook, dont la croissance ralentit notamment en raison de la désaffection des plus jeunes. Le réseau social commence par ailleurs à manquer d’espaces publicitaires à vendre tant il en est saturé.

 

source: https://www.20minutes.fr/high-tech/2359575-20181024-facebook-simplifie-messenger-trop-tot

Laisser un commentaire