En attendant la 5G, faut-il acheter un smartphone de 2017 ?

Les principaux concurrents des smartphones haut de gamme de 2017 sont-ils… ceux de 2016 ? En attendant l’arrivée de la 5G, des écrans pliables et d’autres innovations, il peut être urgent de conserver son téléphone actuel, ou d’acheter un modèle datant de l’année dernière !

Préférer le Galaxy S7 à l’iPhone 8 ?

Consumer Reports, l’équivalent américain de l’UFC Que Choisir, vient de publier ses nouvelles recommandations de smartphones. Les amateurs de la rivalité Samsung/Apple se délecteront du classement qui place le Samsung Galaxy S8 un point au-dessus de l’iPhone 8. L’information la plus intéressante en revanche, est le fait que l’association préconise également le Galaxy S7, visiblement sans distinguer la version standard de la version Edge, au détriment du dernier fleuron d’Apple (l’iPhone X est évidemment absent). Les deux partagent la même note, mais Consumer Reports préfère de peu le S7 pour sa meilleure autonomie et ses appels de qualité supérieure.

L’iPhone 8 : faut-il lui préférer un Galaxy S7 ?

On peut discuter de ces arguments, mais la question n’est pas là. C’est surtout un révélateur du fait que le Galaxy S7, sorti en mars 2016, est toujours recommandé en 2017, au détriment d’un modèle sorti en 2017, et censé être un des meilleurs de sa catégorie. Et on ne peut donner tort à Consumer Reports sur ce point précis : le Galaxy S7 demeure un excellent smartphone.

2017 : un tassement des évolutions ?

Son design, loué à sa sortie, n’a pas beaucoup vieilli, si ce n’est son format 16:9 laissant évidemment apparaître des bordures supérieure et inférieure plus épaisses que celles de son successeur. Les gains en performances du S8 étaient sensibles, mais pas spectaculaires, et la partie photo quasi identique. Le Galaxy S7 disposera d’Android 8.0 Oreo et de l’interface Samsung Experience en 2018, et on peut même lui préférer le placement de son capteur d’empreinte digitale en façade, ou le fait que l’on peut toujours opter pour un grand écran incurvé ou un plus petit écran plat. Extrapolons même la réflexion à la quasi-totalité des mises à jour 2017 des « flagships » des constructeurs. On observe une forme de tassement des améliorations d’une année sur l’autre, ou même sur deux ans.

Le Galaxy S7 se défend toujours bien face à son successeur

Il est généralement possible de remonter d’une ou deux générations dans une gamme toujours en vente et s’en tirer avec un terminal auquel il ne manque presque rien de fondamental pour les deux années à venir, à part peut-être une gravure en 10 nm qui permet une meilleure efficacité énergétique, ou une bande de fréquence 4G non prise en charge.

Certes, tous les smartphones ne vieillissent pas de la même manière, mais pour prendre un exemple extrême, nous avons récemment essayé d’utiliser un Nexus 4, sorti fin 2012, avec des résultats étonnamment satisfaisants. Son design paraissait actuel, et ses performances certes modestes restaient suffisantes pour un usage courant. Alors, pensez donc, un téléphone sorti il y a seulement un an et demi…

Nexus 4 : il se fait vieux, mais pas autant qu’on pourrait le penser !

En attendant la 5G et les écrans pliables

Cela semble tomber sous le sens, mais au-delà du culte du « next best thing » qu’il est toujours déconseillé de suivre à la lettre, il y a une impression de fin de cycle qui justifie cet attentisme. Les écrans pliables sont dans les laboratoires des constructeurs comme Samsung ou Huawei et devraient voir le jour dès 2018.

La 5G arrivera en 2019, avec à la clé une latence réduite et une promesse de débits jusqu’à 100 fois supérieurs. Et peut être que d’ici là, les constructeurs auront trouvé le moyen d’intégrer un vrai écran borderless, sans les compromis constatés actuellement.

Loin de moi l’idée de rejeter les qualités des smartphones actuels : on a vu ces dernières semaines défiler d’excellents modèles, du LG V30 au Huawei Mate 10 Proou le Samsung Galaxy Note 8. Si vous avez les moyens ou l’envie de choisir un de ces produits phares de cette fin d’année, rien ne doit vous en empêcher.

Le ZTE Axon M : le smartphone est pliable, mais pas encore l’écran

Gardez cependant en mémoire le fait que votre smartphone actuel est peut-être encore capable de tenir jusqu’à des évolutions plus radicales du marché, et que quitte à changer de modèle s’il est, par exemple, condamné au niveau logiciel, un regard sur la génération précédente peut révéler des téléphones loin d’être dépassés.

 

 

source: frandroid.com

Laisser un commentaire