Coronavirus : Bill Gates avait-il tout prévu ?

Depuis deux ans, Bill Gates envoie des tests de dépistage de la grippe classique.[JEFF PACHOUD / AFP]

Bill Gates avait lancé l’alerte. Lors d’une conférence sur la sécurité, en février 2017 à Munich (Allemagne), le fondateur de Microsoft avait appelé les dirigeants internationaux à investir dans la recherche pour se préparer à une pandémie mondiale.

Sur ce sujet, la deuxième fortune du monde avait alerté : «Qu’ils apparaissent dans la nature ou dans les mains d’un terroriste, les épidémiologistes disent qu’un pathogène transmis dans l’air et se propageant rapidement peut tuer 30 millions de personnes en moins d’un an».

Dans le même discours, Bill Gates avait annoncé une épidémie «dans les 10 à 15 ans à venir». «C’est pourquoi nous nous mettons en danger en ignorant le lien entre sécurité sanitaire et sécurité internationale», avait-il prévenu.

Une pandémie pourrait provoquer une perte de 570 milliards

Craignant également une grave et profonde crise économique, il espérait ainsi que les classes dirigeantes anticipent une éventuelle pandémie mondiale en développant des technologies pour créer des vaccins le plus vite possible. «Le coût global de la préparation à une pandémie est de 3,4 millions de dollars par an (environ 3,05 milliards d’euros). La perte qu’une pandémie provoquerait pourrait atteindre 570 milliards (environ 511 milliards d’euros)», avait-il estimé.

Depuis deux ans, par le biais de sa Fondation Bill & Melinda Gates, le fondateur de Microsoft envoie des tests de dépistage de la grippe classique pour étudier la propagation du virus.

https://www.cnews.fr/monde/2020-03-16/coronavirus-bill-gates-avait-il-tout-prevu-936317

Laisser un commentaire