Avec le Galaxy Note 8, Samsung espère dissiper les mauvais souvenirs

Grâce au Note 8, le fabricant est prêt à faire oublier la controverse de 2016 et de la batterie explosive du Note 7. Pour y parvenir : un smartphone amélioré proposant de nouvelles astuces, des évolutions avant tout.

Il y a moins d’un an, la marque Galaxy Note de Samsung était radioactive.

A cette période, le Galaxy Note 7, qui avait une tendance malsaine à surchauffer et à prendre feu, avait enduré deux rappels avant que Samsung ne décide de mettre le terminal au rebut. Les voyageurs se sont habitués à entendre le personnel de bord des compagnies aériennes lire un avertissement avant chaque vol leur rappelant que le téléphone était interdit de cabine.

On pouvait supposer que la marque Note était irréversiblement entachée, et même imaginer que Samsung mettrait fin à cette gamme (ou a minima la renommerait).

Pourtant, mercredi 23 août au Park Avenue Armory à New York, son intérieur massif, en forme de hangar, transformé en scène carrée accueillait ce que Samsung espère être la solution à sa “crise douloureuse”. C’est ainsi que le directeur du mobile chez Samsung, D.J. Koh, qualifiait la déroute Note 7 en janvier.

Mercredi marquait les débuts du Galaxy Note 8, le successeur officiel du téléphone malheureux de 2016. Plus important encore, si Samsung réussit son pari, il représentera le chapitre final de la saga exceptionnelle ouverte par la débâcle du Galaxy Note 7.

Le choix de Samsung de conserver le nom – qui pendant un certain temps était synonyme de téléphones explosifs – témoigne de la fidélité de sa clientèle. Alors que le Note 7 était une humiliation énorme pour Samsung, il a peu contribué à dissuader les fans les plus acharnés du Note, dont certains se sont obstinément accrochés à ce terminal.

“Ils continuent d’être enthousiastes à propos du Note. Ils veulent que nous apportions un Note sur le marché” a déclaré Justin Denison, vice-président senior du marketing de produits et de la stratégie pour Samsung US. “La santé de la marque est très élevée”.

Mais mercredi, Samsung n’a pas balayé le problème sous le tapis. L’événement s’est lancé sur une vidéo reconnaissant le problème Note 7 et la déception éprouvée par ses utilisateurs. Mais la société a rapidement enchaîné sur des clips de personnes exprimant leur soutien à la gamme Note.

“Aucun de nous n’oubliera ce qui s’est passé l’année dernière” a assuré Koh lors de la conférence. “Je sais que je n’en ferai rien”.

Koh s’est déclaré honoré de la fidélité des clients de Samsung, et s’est incliné sur la scène pour les remercier de leur soutien indéfectible.

Priorité à la sécurité

Samsung a fait un gros travail plus tôt cette année pour vendre l’idée d’un produit plus sûr en amont du lancement du Galaxy S8, dévoilant sa politique de vérification des batteries en huit points et détaillant les raisons des problèmes du Note 7.

Le Galaxy Note 8 va encore plus loin. L’un des laboratoires de test qui a certifié le nouveau processus de vérification de la batterie, UL, certifie également le Note 8 lui-même – une première pour un téléphone, selon Samsung.

Ne voulant pas prendre de risques, Samsung utilise une batterie de 3300 mAh dans le Note 8, plus petite que la batterie de 3500 mAh du Galaxy S8 Plus. La Note 7 de l’année dernière disposait également d’une batterie de 3500 mAh.

Le téléphone devrait tenir une journée entière grâce au processeur Qualcomm Snapdragon, plus efficient sur le plan de la consommation- présent également dans le Galaxy S8, selon Drew Blackard, directeur du marketing et de la stratégie smartphones pour Samsung US.

L’entreprise a libéré plus d’espace autour de la batterie et a ajouté des “garde-corps” pour une protection supplémentaire, a précisé Blackard.

Conserver le nom de la gamme Note présente même un avantage en suggérant que le modèle de l’année dernière était un accident.

“En gardant le nom de marque, ils font savoir que la gamme Note se porte bien” observe Avi Greengart, analyste chez Global Data.

Une mise à jour évolutive

Après une ouverture consacrée à l’incident de l’an dernier, Samsung s’est concentré sur les nouveautés et les  gadgets du Note 8.

La gamme Note s’est fait remarquer en prenant les risques que la plus populaire gamme Galaxy S ne s’autorisait pas, qu’il s’agisse de l’introduction d’écrans incurvés ou du stylet S-Pen. Le pari d’origine du Note, son écran géant, allait à l’encontre des conventions de la téléphonie de l’époque.

Avec le Note 8, pas de nouvelle fonctionnalité exceptionnelle, à moins de tenir comme tel le fait pour Samsung de suivre certains de ses concurrents et d’ajouter un double-capteur arrière pour des photos de style “Mode Portrait” améliorées comme par exemple sur l’iPhone.

La touche Samsung: vous pourrez ajuster cet effet de flou d’arrière-plan avant et après votre prise de vue, mais aussi choisir le niveau de flou désiré.

Une autre fonctionnalité est Live Message, qui transforme votre croquis S-Pen en un GIF animé, en rejouant vos traits de stylo dans une image que vous pouvez envoyer à vos amis via la plupart des services de messagerie.

Le design, quant à lui, est cohérent avec celui du Galaxy S8, enlevant le cadre sur le côté pour accorder plus de place à l’écran – 6,3 pouces – dans un boitier plus long. Reste inchangée, la position discutable du capteur d’empreinte digitale juste à côté de l’appareil photo.

Samsung assure que la mise à jour constitue un changement majeur pour les utilisateurs de Note, beaucoup d’entre eux étant toujours sur le Note 5 ou le Galaxy S7.

“Est-ce révolutionnaire ? Non, c’est évolutif” a commenté Greengart. “Mais il y a eu un chaînon manquant dans l’évolution de la gamme Note avec le Note 7. C’est corrigé.”

Si les consommateurs n’ont peut-être pas oublié l’incident du Note 7, cela n’a cependant pas influé sur la manière dont ils dépensent leur argent.

“Il semble que Samsung a pu confiner les dégâts au Note 7. Le S8 a très bien réussi et sa notoriété n’a pas été entachée par le Note 7” observe l’analyste J.P. Gownder de Forrester.

Si le Note 8 suit le même schéma que le Galaxy S8, Samsung aura tourné la page des problèmes de batterie. Les dirigeants de l’entreprise espèrent pouvoir gagner une part plus importante des 50 millions de clients américains estimés qui changeront de téléphone cette année – dont beaucoup d’utilisateurs d’iPhone.

A moins que les téléphones ne commencent à prendre feu. Alors tous les paris sont ouverts.

source:zdnet.fr

Laisser un commentaire